botti-1200x600

CULTURE INTÉGRÉE

Tout choix éthique définit une méthode qui, pas après pas, conduit à un chemin; ce chemin, dans notre travail, à la cave comme dans les vignobles, est contenu dans chaque goutte de notre vin.
Observer la nature, suivre les saisons et le climat, accompagner la croissance sans forcer le cycle naturel, tout cela associé à un ensemble de techniques et de connaissances qui vont équilibrer l’authenticité des parfums et du goût de nos vins.
A la Cantina il Cavaliere nous avons fait un choix, celui de la culture intégrée qui associe environnement et santé, technique et production, équilibre et durabilité.

cassette-gialle
panorama-bn

Pour nous, parler de production intégrée signifie discuter de techniques qui avaient trouvé une justification scientifique bien avant l’affirmation de la chimie dans l’agriculture.
Le principe sur lequel repose cette méthode de culture est celui de protéger les récoltes en combattant certaines maladies et certains parasites des plantes sans emprunter indistinctement le “raccourci” d’une chimie trop excessive et accompagnée d’“effets secondaires”.
L’agriculture intégrée ou production intégrée est un système agricole de production à faible impact sur l’environnement qui prévoit l’utilisation coordonnée, rationnelle et synergique de méthodes culturales, biologiques, biotechniques et phytochimiques visant à réduire au minimum l’utilisation de moyens ayant un impact négatif sur l’environnement et la santé.

botti
vigneto-e-cassetta

Le but est celui de concilier la protection de l’environnement avec les exigences techniques et économiques des systèmes de production modernes, en renforçant le niveau de protection de la santé des opérateurs et des clients finals.
Différentes pratiques agronomiques peuvent être utilisées de façon à créer autour des plantes un environnement favorable à leur développement.
L’agriculture intégrée s’applique surtout dans les domaines suivants:

  • Fertilisation biologique équilibrée avec un apport des éléments de fertilité proportionné au cycle de vie de la substance organique afin de rendre les plantes plus saines, productives, et plus résistantes aux maladies
  • Travail du sol au moyen de techniques conservatives dans le but de prévenir la dégradation et l’érosion du sol, éliminer les plantes adventices (en évitant au maximum le désherbage) et réduire les insectes nuisibles vivant dans le sol
  • Régulation des eaux afin d’empêcher la stagnation des eaux et les excès d’humidité, conditions qui favorisent les attaques parasitaires
  • Utilisation de produits phytosanitaires naturels dans le but de limiter la quantité totale de produits diffusés dans l’environnement, produire des raisins de qualité supérieure, réduire au minimum les risques pour la santé des consommateurs et diminuer l’impact sur les organismes auxiliaires (prédateurs, parasitoïdes, insectes pollinisateurs, etc.).

L’agriculture intégrée rentre dans la catégorie de l’agriculture durable car elle optimise l’utilisation des ressources et des moyens techniques disponibles afin d’obtenir la quantité de produits nécessaire à satisfaire la demande, et permet de produire des vins sains et de qualité, tout en préservant et en protégeant les ressources naturelles.

Il s’agit donc d’un choix éthique pour nous tout-à-fait naturel.

IMG_6617
Updating ..
Votre panier est actuellement vide.